Chargement...

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Obésité maternelle et augmentation du risque de diabète de type 1 chez l’enfant

Publié le
  • 1
  • I
obésité et diabète
obésité et diabète

Une étude suédoise, publiée dans la revue de l’association européenne pour l’étude du diabète intitulée « Diabetologia », met en avant le lien héréditaire pour expliquer l’origine du diabète de type 1. Cette maladie rare touche généralement les enfants et les jeunes, et se manifeste par une soif permanente et une fréquente envie d’uriner.

Augmentation des risques en cas de parent diabétique

Le professeur Tahereh Moradi, de l’Institut Karolinska de Stockholm, a dirigé une étude portant sur 1,2 million d’enfants suédois nés entre 1992 et 2004 suivis médicalement jusqu’en 2009. A cette époque, le diabète de type 1 a été diagnostiqué sur 5 771 jeunes. Les résultats des investigations mettent en avant le facteur héréditaire dans la transmission de ce diabète. En effet, le risque pour un enfant dont le père est diabétique de souffrir du diabète de type 1 est cinq fois supérieur à celui d’un jeune dont le père ne l’est pas. Il est réduit à 3 fois plus dans le cas où c’est la mère qui est diabétique.

Relation entre obésité de la mère et diabète de type 1 chez l’enfant

Obésité maternelle et augmentation du risque de diabète de type 1 chez l’enfant
Une étude suédoise, publiée dans la revue de l’association européenne pour l’étude du diabète intitulée « Diabetologia », met en avant le lien héréditaire pour expliquer l’origine du diabète de type 1. Cette maladie rare touche généralement les enfants et les jeunes, et se manifeste par une soif permanente et une fréquente envie d’uriner.
Augmentation des risques en cas de parent diabétique
Le professeur Tahereh Moradi, de l’Institut Karolinska de Stockholm, a dirigé une étude portant sur 1,2 million d’enfants suédois nés entre 1992 et 2004 suivis médicalement jusqu’en 2009. A cette époque, le diabète de type 1 a été diagnostiqué sur 5 771 jeunes. Les résultats des investigations mettent en avant le facteur héréditaire dans la transmission de ce diabète. En effet, le risque pour un enfant dont le père est diabétique de souffrir du diabète de type 1 est cinq fois supérieur à celui d’un jeune dont le père ne l’est pas. Il est réduit à 3 fois plus dans le cas où c’est la mère qui est diabétique.
Relation entre obésité de la mère et diabète de type 1 chez l’enfant
Cette étude suédoise a également mis au jour le risque pour une mère qui souffre d’obésité pendant sa grossesse de donner naissance à un enfant diabétique. Les chercheurs ont évalué ce risque à 33 % si la mère a un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 30 pendant les trois premiers mois de sa grossesse, un IMC normal se situant entre 18,5 et 25. Selon le professeur Moradi, cette étude permet de mettre en garde les femmes en âge de procréer sur les risques que le surpoids et l’obésité peuvent entraîner chez l’enfant. En dehors des dangers pour le bébé, un tel surpoids peut engendrer un diabète gestationnel ou une hypertension artérielle chez la femme enceinte.

 

Isabelle Damiron
 

Commentez

Ajouter un commentaire
0 / 1000 caractères utilisés
 

Commentaires

 
  • Invité
    Le 02/02/2016 à 09h38 par Invité
    J'ai remarqué que avez mis 2 fois le même paragraphe
 

Afin d'accéder à ce service vous devez vous identifier ou créer un compte.

Je m'identifie

Vous avez déjà un compte Etreenceinte.com

Mot de passe oublié ?

Connectez-vous avec votre compte Facebook

Se connecter
Je m'inscris

Devenez membre et créez votre blog, vos courbes de suivi, votre profil public, participez au forum (de discussion), et découvrez tous nos services !

Je m'inscris