Chargement...

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Pollution de l’air : responsable de bébés moins lourds à la naissance

Publié le
  • 0
  • I
Pollution dans l'air, bébés moins lourds
Pollution dans l'air, bébés moins lourds

La pollution est l’un des problèmes récurrents de notre société actuelle. Elle est désignée comme la source de nombreuses affections chez l’adulte et chez l’enfant. La publication des résultats d’une étude américaine dans la revue Environmental Health Perspectives pointe également du doigt la pollution de l’air comme principale cause de la diminution du poids du bébé à sa naissance.


La Chine, un terrain d’observation pertinent


Les chercheurs américains ont analysé les données concernant 83 672 naissances à terme de mamans qui vivaient à Pékin, durant la période des Jeux olympiques de 2008. Il s’agit d’enfants nés entre 37 et 42 semaines de grossesse. Ils ont ensuite comparé le poids de ces enfants avec ceux des enfants nés en 2007 et en 2009, au même stade de gestation. Les scientifiques ont constaté que les enfants nés en 2008 sont plus lourds de 23 grammes en moyenne que leurs ainés nés en 2007, ou leurs cadets qui ont vu le jour en 2009.


La pollution de l’air, le premier responsable

Les chercheurs ont rapproché ces résultats avec les données de la pollution de l’air de la capitale chinoise, l’une des plus polluées au monde. Pendant les Jeux olympiques et paralympiques qui se sont déroulés à Pékin en 2008, le gouvernement chinois a pris des mesures draconiennes afin de diminuer le niveau de la pollution. Parmi celles-ci, il faut citer la fermeture provisoire de certaines usines jugées trop polluantes, la limitation du nombre de voitures circulant au cœur de l’agglomération, ou encore l’arrêt temporaire de certains projets de construction. Avant cette période des jeux (2007) et après celle-ci (2009), les activités ont suivi leur cours normal, entrainant une hausse importante de la concentration de gaz polluant et de particules fines dans l’air.

Impact sur le développement du foetus

Les chercheurs estiment que la pollution de l’air a des effets néfastes sur le développement du fœtus. En effet, c’est pendant les dernières semaines de grossesse que le développement du système nerveux central, muscosquelettique et cardiovasculaire du bébé s’accélère. Il est possible également que la diminution des nutriments reçus par le fœtus et une altération des fonctions du placenta constituent des facteurs qui expliquent cette baisse de poids.

 

Isabelle Damiron
 

Commentez

Ajouter un commentaire
0 / 1000 caractères utilisés
 

Commentaires

 
     

    Afin d'accéder à ce service vous devez vous identifier ou créer un compte.

    Je m'identifie

    Vous avez déjà un compte Etreenceinte.com

    Mot de passe oublié ?

    Connectez-vous avec votre compte Facebook

    Se connecter
    Je m'inscris

    Devenez membre et créez votre blog, vos courbes de suivi, votre profil public, participez au forum (de discussion), et découvrez tous nos services !

    Je m'inscris