Chargement...

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Endométriose : cette maladie souvent ignorée qui touche 10 % des femmes

Publié le
  • 2
  • I
endométriose
endométriose

L’endométriose est une maladie qui touche une femme sur dix et qui peut entrainer à terme la stérilité. Son nom provient du terme médical "endomètre", qui désigne la muqueuse utérine.

 

Une maladie douloureuse


En règle générale, le sang des règles et la muqueuse de l’utérus sont évacués de l’appareil génital féminin par le vagin. Pourtant, chez certaines femmes, ils ne s’écoulent pas vers l’extérieur et passent dans la trompe pour s’accumuler dans le ventre. Or, ce phénomène entraîne des douleurs aiguës et de très fortes contractions, dues principalement à la naissance de petits nodules d’endomètre.


Cette maladie inflammatoire et chronique se manifeste par des douleurs très violentes au moment des règles ainsi que lors des rapports sexuels. La plupart du temps, ces symptômes sont négligés et les femmes prennent seulement des antalgiques très puissants pour en atténuer les douleurs. Cela entraîne généralement un diagnostic tardif, rendant le traitement plus complexe, voire même la stérilité inéluctable.

 

Diagnostic et traitement


Selon une étude réalisée par une association américaine contre l’endométriose, environ 99 % des femmes souffrant de douleurs pelviennes attendent 10 ans avant d’être diagnostiquées. Problème ! Le médecin a besoin d’un examen approfondi de la patiente et d’un entretien détaillé avec elle pour confirmer qu’elle souffre ou pas d’endométriose. Une échographie ainsi qu’une IRM permettent par ailleurs d’affiner le diagnostic. À l’heure actuelle, il n’existe pas de traitement spécifique pour guérir de cette maladie. Mais afin de soulager les douleurs, la prise d’antalgiques et d’anti-inflammatoires est souvent la voie choisie par les médecins.


Dans le cas où la maladie en est encore à un stade peu avancé, le praticien peut prescrire une pilule progestative sans œstrogènes. Prise en permanence, ce médicament permet d’atténuer la douleur et d’arrêter la progression de la maladie. Si l’endométriose est à un niveau avancé et qu’elle a adhéré à d’autres organes, il est possible d’envisager une opération. Le but de cette intervention est d’enlever les nodules inflammatoires. Toutefois, cela n’exclut pas le risque de récidive qui est d’environ 10 % par an, selon le docteur Sauvanet, chef de service de chirurgie gynécologique au centre de l'endométriose de l'Hôpital Paris Saint-Joseph.

 

Isabelle Damiron
 

Commentez

Ajouter un commentaire
0 / 1000 caractères utilisés
 

Commentaires

 
  • KateKate737
    Le 12/10/2016 à 18h04 par KateKate737
    Bonjour! Je m'appelle Catherine, j'ai 46 et mon conjoint 43. Nous sommes en essay de bb pendant 1 ans. Endometriose confirmé en avril 2014. Mon medecin m'a prescrit l'hystérosalpingographie. Le diagnostique a decouvert l'obstruction des trompes utérines. Après avoir fait d'aures exaninations pour moi et du coté de mon mari aussi ma gygy m'a envoyé dans un centre pma st Pierre. J'ai fait Fiv, 3 tentatives. malheureusement aucune tentative n'a pas marché jusqu'au bout :/ Pour la troisième tentative j'ai eu mon . Vous imaginez comment ce résultat m'a fait heureuse, la premiere pds fut positive aussi, j'était au septième ciel. Et 1 semaine et demi après j'ai eu une fc!... Les souvenirs me font souvent pleurer car c'est encore frais dans la mémoire. On consultait souvent une psychologue pour mieux passer par cette épreuve.
  • KateKate737
    Le 12/10/2016 à 18h04 par KateKate737
    C'est autant dur pour mon mari que pour moi. Après ça j'ai fait une petite pause pour mes tentatives. J'ai décidé qu'il faut reprendre mes force avant de commencer un nouveau parcours. Au mois de janvier cette année, j'ai tombé sur un centre pma à l'étranger. Je cherchais plein d'information sur ce centre, en conscequence je les ai contacté... J'ai pris un rdv avec mon future medecin et... Bref, j'ai fini par y rester pour mon fiv. j'ai été acceptée en dossier de fiv, sans faire le file d'attente. après transfert j'ai eu mon , puis la pds a prouvé le résultat. Mon niveau de HGC s'augmente, mais j'ai toujours peur de faire une fc encore une fois.
 

Afin d'accéder à ce service vous devez vous identifier ou créer un compte.

Je m'identifie

Vous avez déjà un compte Etreenceinte.com

Mot de passe oublié ?

Connectez-vous avec votre compte Facebook

Se connecter
Je m'inscris

Devenez membre et créez votre blog, vos courbes de suivi, votre profil public, participez au forum (de discussion), et découvrez tous nos services !

Je m'inscris