Chargement...

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Un projet de naissance pour rester actrice de son accouchement

Publié le
  • 0
  • I
projet de naissance
projet de naissance

Vous souhaitez rester mobile pendant le travail, accoucher sans péridurale, éviter une épisiotomie, limiter le nombre de touchers vaginaux ou encore garder votre bébé près de vous tout de suite après la naissance ? La rédaction d'un projet de naissance vous permet de transmettre à l'équipe médicale vos choix pour votre accouchement et la naissance de votre bébé.

 

Que votre projet se porte sur un accouchement physiologique ou médicalisé, le projet de naissance est un document dans lequel sont consignés vos vœux pour la naissance à venir. Celui-ci permet de bien encadrer son accouchement : positions pendant le travail, fréquence des monitorings, soins au bébé, à la mère, musique, délivrance, allaitement, séjour à la maternité, etc.

 

Il peut également comporter des consignes en cas d'imprévus, ce qui est fréquemment le cas.
Il n'a a priori pas de valeur légale mais il répond à l’article L 1111-4 du Code de la santé publique qui stipule qu’ "aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne."

 

 

Un projet étudié par l'équipe médicale

 

Le projet de naissance n’est rédigé qu’une fois la réflexion sur l'accouchement bien aboutie, généralement pendant le dernier trimestre de la grossesse.

Les parents remettent alors le texte à l'équipe médicale (sage-femme, gynécologue obstétricien, anesthésiste) qui pourra y apporter des modifications, en fonction des possibilités de la maternité. Quelques maternités proposent d'ailleurs un projet de naissance standard aux futures mamans.

 


S'informer sur chaque geste

 

Préparer un projet de naissance permet aux futurs parents de s'informer sur tous les gestes qui entourent le processus de la naissance. C’est également une façon de se projeter dans la naissance et d'y participer activement.

 

À noter que ce dispositif est considéré par l’OMS comme une "pratique qu’il convient d’encourager", mais reste cependant encore marginal en France.

 

Isabelle Damiron
 

Commentez

Ajouter un commentaire
0 / 1000 caractères utilisés
 

Commentaires

 
     

    Afin d'accéder à ce service vous devez vous identifier ou créer un compte.

    Je m'identifie

    Vous avez déjà un compte Etreenceinte.com

    Mot de passe oublié ?

    Connectez-vous avec votre compte Facebook

    Se connecter
    Je m'inscris

    Devenez membre et créez votre blog, vos courbes de suivi, votre profil public, participez au forum (de discussion), et découvrez tous nos services !

    Je m'inscris