Chargement...

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Bébés échangés : ouverture du procès

Publié le
  • 0
  • I
échange de bébés
Bébés échangés : ouverture du procès

Manon et Mathilde ont été échangées à la naissance voici 20 ans. Elles attaquent aujourd’hui en justice le personnel de la maternité.

 

 

Elles sont nées à quelques minutes d‘intervalle, le même jour, en juillet 1994. Manon et Mathilde sont, quelques jours après leur naissance dans une clinique de Cannes, placées toutes les deux en couveuse car elles souffrent d’une jaunisse. Au moment de rendre chaque petite fille à sa maman respective, une confusion a lieu… Les fillettes ont été échangées !

 

Sophie, l’une des deux mamans, exprime tout de suite des doutes car le bébé qu’on lui donne a la peau foncée ; mais on lui explique alors que c’est normal, car le nouveau-né a été placé sous une lampe UV pour traiter sa jaunisse. Ce n’est que 10 ans plus tard que doute sera confirmé : leur petite Manon présente alors une peau foncée de petite métisse, incompatible avec la carnation de ses parents biologiques. Une analyse ADN est alors demandée.

 

Stupeur : les parents de Manon apprenne que leur véritable fille biologique, baptisée Mathilde, vit à 30 kilomètres de chez eux ! Leur origine réunionnaise explique la couleur de peau de Manon. La thèse de l’échange de bébés est alors confirmée. Vient le temps des réparations… Mais la clinique cannoise a entre temps fermé ses portes et refuse de payer les dommages et intérêts au titre du préjudice moral réclamés par les familles.

 

Les deux familles, qui se sont un moment fréquentées, n’ont plus de contacts aujourd’hui, et Manon et Mathilde, âgées de 20 ans, souhaitent toutes deux rester dans leurs familles respectives. C’est en leur nom qu’est intentée l’action en justice devant le tribunal de Grasse : La clinique, deux pédiatres, deux médecins accoucheurs et une auxiliaire puéricultrice sont poursuivis. Les parties civiles demandent 3 millions d’euros pour chaque fille, 1,5 million pour trois parents, et 750.000 euros pour chaque frère et sœur. Le procès s’est ouvert mardi matin.

 

 

Source : lefigaro.fr

Isabelle Damiron
 

Commentez

Ajouter un commentaire
0 / 1000 caractères utilisés
 

Commentaires

 
     

    Afin d'accéder à ce service vous devez vous identifier ou créer un compte.

    Je m'identifie

    Vous avez déjà un compte Etreenceinte.com

    Mot de passe oublié ?

    Connectez-vous avec votre compte Facebook

    Se connecter
    Je m'inscris

    Devenez membre et créez votre blog, vos courbes de suivi, votre profil public, participez au forum (de discussion), et découvrez tous nos services !

    Je m'inscris