Chargement...

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Une contraception low cost pour les pays en développement

Publié le
  • 0
  • I
contraception contraceptif
Photo © Sayana Press

Afin de faciliter l’accès à la contraception dans les pays en voie de développement, le laboratoire Pfizer vient de lancer un produit innovant et à coût réduit.

 

 

Dans de nombreux pays du monde, l’accès aux contraceptifs tels que pilule ou stérilet reste très compliqué : coût des traitement hors de portée, difficultés à accéder à un centre soin, etc. Avec l’appui de la fondation Bill Gates et de l’ONG Children's Investment Fund Foundation, le laboratoire pharmaceutique Pfizer s’apprête à lancer Sayana Press, un contraceptif révolutionnaire destiné à ce marché !

 

Testé avec succès depuis janvier 2014 au Burkina Faso, en Ouganda, au Niger et au Sénégal, Sayana Press se présente sous forme d’un hybride mi-ampoule, mi-seringue, délivrant par voie intraveineuse un contraceptif efficace durant 3 mois. L’administration de la piqûre est très simple, un peu sur le modèle des dose d’insuline destinées aux diabétiques, et peut être réalisée par les femmes elles-mêmes.

 

A moins d’un dollar la dose, le nouveau contraceptif s’apprête à être distribué dans 69 pays d’Afrique et d’Asie du Sud. Des pays où la maîtrise de la fertilité est un véritable enjeu vital : selon un rapport du Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA), 222 millions de femmes à travers le monde n’ont pas la possibilité de gérer leur fécondité et d’éviter les grossesse trop rapprochées ou non désirées.

 

On estime à 75 millions le nombre de grossesses non désirées chaque année dans le monde. Nombre d’entre elles, trop rapprochées, font peser un réel danger sur la santé des femmes et des enfants. La mortalité en couche ou des suite d’accouchements trop proches serait d’ailleurs la première cause de mortalité chez les 15-19 ans dans les pays défavorisés. Cette initiative pour la contraception permettrait d’épargner la vie de 100 000 femmes par an.

 

 

Source : sante.lefigaro.fr

Isabelle Damiron
 

Commentez

Ajouter un commentaire
0 / 1000 caractères utilisés
 

Commentaires

 
     

    Afin d'accéder à ce service vous devez vous identifier ou créer un compte.

    Je m'identifie

    Vous avez déjà un compte Etreenceinte.com

    Mot de passe oublié ?

    Connectez-vous avec votre compte Facebook

    Se connecter
    Je m'inscris

    Devenez membre et créez votre blog, vos courbes de suivi, votre profil public, participez au forum (de discussion), et découvrez tous nos services !

    Je m'inscris