Chargement...

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Rentrée : 3 conseils santé de l’INPES

Publié le
  • 0
  • I
sommeil poux vaccin
Rentrée : 3 conseils santé de l’INPES

L’Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES) profite de la rentrée scolaire pour rappeler aux parents 3 conseils indispensables pour bien démarrer l’année !

 

 

Bien dormir, bien se protéger, éviter de se gratter ! L’INPES a décidé de diffuser auprès des parents 3 conseils pratiques pour démarrer l’année scolaire du bon pied.

 

Dormir suffisamment

Cela parait évident, et pourtant… Le manque de sommeil st l’ennemi n°1 des écoliers ! A la clé, une fatigue physique, bien sûr, mais aussi et surtout des difficultés de concentration qui peuvent handicaper les apprentissages. Retrouver des horaires de coucher réguliers le soir après la détente des vacances est donc primordial, tout comme couper les écrans au moins 30 minutes avant d’aller au lit pour permettre à la mélatonine, l’hormone du sommeil, d’être secrétée correctement par l’organisme.

 

Faire le point sur les vaccins

Alors qu’un français sur 5 n’est pas à jour de ses vaccins, il est temps de faire le point avec votre médecin ou votre pédiatre ! L’INPES rappelle que des efforts restent à faire concernant le vaccin ROR (Rougeole-Oreillons-Rubéole) afin d’atteindre les 95% de couverture vaccinale obtenus par le vaccin combiné diphtérie, tétanos, coqueluche et poliomyélite. Bref, si vous avez des rappels en retard, c’est le bon moment pour les remettre à jour ! D’autant plus qu’un carnet de vaccination à jour est souvent indispensable pour s’inscrire à certaines activités extrascolaires.

 

Parer les poux !

Ils reviennent avec la même régularité que la rentrée scolaire… Les poux trouvent dans les écoles de nos enfants un milieu de choix pour s’épanouir, promiscuité oblige ! Les 3-11 ans sont les plus touchés. On le rappelle encore une fois : qui dit "poux" ne veut pas dire "problème d’hygiène", cela n’a rien à voir ! D’ailleurs, les parasites préfèrent, de très loin, les cheveux propres… Surveiller la tête des enfants, réagir à la moindre alerte (traitement de toute la famille et des textiles) et recommander aux écoliers de ne pas s’échanger écharpes et bonnets devrait vous permettre de passer une année sans gratouilles !

 

 

Source : pourquoidocteur.fr

Isabelle Damiron
 

Commentez

Ajouter un commentaire
0 / 1000 caractères utilisés
 

Commentaires

 
     

    Afin d'accéder à ce service vous devez vous identifier ou créer un compte.

    Je m'identifie

    Vous avez déjà un compte Etreenceinte.com

    Mot de passe oublié ?

    Connectez-vous avec votre compte Facebook

    Se connecter
    Je m'inscris

    Devenez membre et créez votre blog, vos courbes de suivi, votre profil public, participez au forum (de discussion), et découvrez tous nos services !

    Je m'inscris