Chargement...

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Hypertension et grossesse : un couple à haut risque

Publié le
  • 0
  • I
hypertension artérielle hta tension artérielle grossesse
Hypertension et grossesse : un couple à haut risque

Une hypertension liée à la grossesse peut survenir au cours des 9 mois ; la plupart du temps, elle est très bien prise en charge. Attention en revanche si vous êtes déjà hypertendue avant bébé…

 

 


15 millions de français souffrent d’hypertension artérielle (HTA) ! Une pathologie qui se caractérise par une tension artérielle élevée. Pour rappel, la tension "normale" de référence est de 12/8 ; au-delà de ce chiffre et si la situation est durable, on parle d’hypertension artérielle. Une compilation d’études sur le sujet est parue dans le British Medical Journal et ne laisse pas de place au doute : HTA et grossesse sont définitivement incompatibles…

 

L’apparition d’une hypertension pendant la grossesse est un symptôme relativement fréquent. Quand la tension s’élève anormalement en fin de grossesse et s’associe à une élévation des protéines dans les urines, on parle de toxémie gravidique ou pré-éclampsie. Une pathologie à ne pas prendre à la légère mais qui est aujourd’hui bien maîtrisée.

 

En revanche, quand la femme est déjà hypertendue avant de mettre en route un bébé, la situation doit éveiller la vigilance. En effet, pré-éclampsie, naissance prématurée (provoquant davantage de naissances par césarienne) ou encore petit poids de naissance font partie des risques les plus fréquents. La HTA affecte en effet la bonne formation du placenta, rendant les échanges avec bébé de moins bonne qualité.

 

Par ailleurs, nombre de traitements contre l’hypertension pris hors grossesse se révèlent incompatibles avec celle-ci, entraînant un risque de malformation du fœtus. Bref, les chercheurs à l’origine de cette synthèse recommandent aux professionnels de santé de porter la plus grande attention à ces futures mamans : modification du traitement dès le début de la grossesse, prise régulière d’aspirine et suivi de la grossesse dans une maternité de niveau élevé afin de parer tout risque !

 

 

Source : sciencesetavenir.fr

Isabelle Damiron
 

Commentez

Ajouter un commentaire

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

 

Commentaires

 
     

    Afin d'accéder à ce service vous devez vous identifier ou créer un compte.

    Je m'identifie

    Vous avez déjà un compte Etreenceinte.com

    Mot de passe oublié ?

    Connectez-vous avec votre compte Facebook

    Je m'inscris

    Devenez membre et créez votre blog, vos courbes de suivi, votre profil public, participez au forum (de discussion), et découvrez tous nos services !

    Je m'inscris