Chargement...

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Alimentation : 0-3 ans, une période décisive !

Publié le
  • 0
  • I
diversification alimentaire légumes
Alimentation : 0-3 ans, une période décisive !

Si les goûts et les dégoûts alimentaires se forgent bel et bien tout au long de la vie, ce sont les premières années les plus importantes !

 

 

On le sait : la diversification alimentaire est un passage décisif qui détermine non seulement les goûts, mais aussi l’équilibre nutritionnel de l’enfant. Les conclusions du projet HabEat, mené dans 6 pays européens et qui a passé au crible le mode d’alimentation de dizaines de milliers d’enfants en bas âge, ne disent pas autre chose !

 

L’introduction des légumes au cours de la diversification alimentaire reste primordiale pour "programmer" l’enfant à aimer les légumes, c’est prouvé ! Et c’est encore plus vrai si un nouveau légume est présenté chaque jour à bébé : c’est en effet durant cette période qu’il est le plus réceptif à la nouveauté…

 

Bébé refuse un nouvel aliment ? Persévérez ! Pas en le forçant, évidemment, mais en variant les présentations et les préparations. Ce conseil souvent appliqué instinctivement par les parents est tout à fait valable selon les experts du projet HabEat et donnerait de très bons résultats. Une seule contrainte : que l’alimentation soit variée. Autrement dit, s’il ne veut pas d’épinards dans un premier temps, pas la peine de lui en proposer à tous les repas pendant 3 jours ! Variez les plaisirs et espacez les tentatives…

 

Car au niveau des pratiques contre productives, le fait de forcer l’enfant ou de transformer les repas en véritable guerre des nerfs n’est pas une bonne idée : stress assuré et refus catégorique de bébé à la clé. Rien de pire pour le braquer ! Et on oublie aussi les petits encas que l’on peut être tenté de donner si le repas n’a pas été un succès : si l’enfant mange peu au déjeuner, il se rattrapera au goûter ou au dîner ! N’encouragez pas le grignotage…

 

Enfin, dernière confirmation de l’étude : un allaitement maternel, particulièrement s’il est prolongé (au-delà de 6 mois), influe positivement sur la consommation de fruits et de légumes. N’oubliez pas que le goût des aliments que vous ingérez passe dans votre lait : ça aide !

 

 

Source : lequotidiendumedecin.fr

Isabelle Damiron
 

Commentez

Ajouter un commentaire
0 / 1000 caractères utilisés
 

Commentaires

 
     

    Afin d'accéder à ce service vous devez vous identifier ou créer un compte.

    Je m'identifie

    Vous avez déjà un compte Etreenceinte.com

    Mot de passe oublié ?

    Connectez-vous avec votre compte Facebook

    Se connecter
    Je m'inscris

    Devenez membre et créez votre blog, vos courbes de suivi, votre profil public, participez au forum (de discussion), et découvrez tous nos services !

    Je m'inscris