Chargement...

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Fièvre de l’enfant : savez-vous la traiter ?

Publié le
  • 0
  • I
fièvre antipyrétique
Fièvre de l’enfant : savez-vous la traiter ?

Selon une étude menée par l’Inserm et le département de recherche épidémiologique en santé périnatale et santé des femmes et des enfants de la maternité Port Royal (Paris), les parents ne font pas toujours ce qu’il faut quand bébé a de la fièvre…

 

 

Votre pédiatre ou votre médecin vous l’a dit à maintes reprises : en dessous de 38°, on ne peut pas vraiment parler de fièvre ! Une information que la plupart des parents (61%) a bien intégré, selon cette étude. Mais au moment de prendre en charge cette fièvre pour soulager bébé, ça coince…

 

Les parents participants à l’étude avaient tous un bébé âgé de 1 à 12 mois. Ils ont été interrogés sur leur manière de traiter la fièvre de l’enfant (qui reste, pour eux, un motif d’inquiétude majeur). Pour le positif, notons que 89% d’entre eux savent prendre correctement la température ! Mais seulement 23% des parents utilisent correctement les médicaments antipyrétiques

 

Beaucoup les donnent alors que l’enfant a moins de 38,5°, et, le plus souvent, limitent le nombre de doses de médicament à moins de 3 par jour. Autrement dit, une fois la fièvre "tombée", l’antipyrétique rejoint l’armoire à pharmacie, alors que ces traitements doivent être pris sur une plus longue période !

 

Par ailleurs, seuls 15% des parents appliquent les autres consignes données par les médecins pour contrer la fièvre et apaiser bébé : aérer la chambre, découvrir l’enfant, lui donner à boire… En revanche, certaines méthodes "ancestrales" ou issues du bouche à oreille, comme donner un bain ou combiner plusieurs médicaments (antipyrétique et anti-inflammatoire, par exemple) sont en perte de vitesse. Une bonne chose, selon les auteurs, puisque ces "trucs" n’ont jamais fait la preuve de leur efficacité !

 

En conclusion, les scientifiques réaffirment le rôle primordial que doit jouer le pharmacien : en conseillant et en informant correctement les parents, celui-ci doit pouvoir contribuer à désengorger les salles d’attente des médecins, souvent remplies de parents venus pour une fièvre récalcitrante…

 

 

Source : jim.fr

Isabelle Damiron
 

Commentez

Ajouter un commentaire
0 / 1000 caractères utilisés
 

Commentaires

 
     

    Afin d'accéder à ce service vous devez vous identifier ou créer un compte.

    Je m'identifie

    Vous avez déjà un compte Etreenceinte.com

    Mot de passe oublié ?

    Connectez-vous avec votre compte Facebook

    Se connecter
    Je m'inscris

    Devenez membre et créez votre blog, vos courbes de suivi, votre profil public, participez au forum (de discussion), et découvrez tous nos services !

    Je m'inscris