Chargement...

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Grande-Bretagne : des chercheurs contre l’AAD

Publié le
  • 0
  • I
aad accouchement à domicile,
Grande-Bretagne : des chercheurs contre l’AAD

L’accouchement à domicile n’est pas du goût de deux chercheurs britanniques, dont l’article publié dans le Journal of Medical Ethics, fait débat.

 

 

"Accoucher à domicile, c’est comme ne pas attacher votre enfant en voiture" : cette phrase pour le moins provocante créée la polémique en Angleterre ! Elle est l’œuvre d’un professeur de philosophie et d’un gyécologue-obstétricien. Les deux scientifiques ont choisi de s’appuyer sur une multitude de travaux produits autour de l’accouchement à domicile.

 

Ainsi, selon eux, les risques de privation d’oxygène pour le fœtus, menant à des atteintes cérébrales, mais aussi de complications médicales pour la mère, de fractures de la clavicule ou de l’épaule pour le bébé, voire de décès périnatal sont multipliés dans les cas de naissances à domicile, d’autant plus lorsqu’il s’agit d’un premier bébé !

 

L’AAD est très populaire au Royaume-Uni. Il a parfois été présenté comme une solution "économique" dans un pays qui est entre autres en déficit de personnels hospitaliers. Les auteurs de l’article rappellent que les naissances à domicile pour un second bébé ou plus ne présentent pas les mêmes niveaux de risques, tout comme les accouchements en maisons de naissances ou en maternité. Mais, afin de minimiser tout danger, les deux scientifiques déclarent que les projets d'accouchement à domicile devraient être découragés, en attendant de plus amples recherches.

 

Un avis très tranché qui n’est pas partagé par tous. Ainsi, le National Childbirth Trust, principale organisation parentale du pays, pense au contraire que l’accouchement à domicile devrait faire partie des choix qui s’offrent à toute future maman, au même titre que la maternité ou les maisons de naissance. L’association insiste en revanche sur l’importance de l’information donnée aux futurs parents tentés par ce choix.

 

 

Source : dailymail.co.uk

Isabelle Damiron
 

Commentez

Ajouter un commentaire
0 / 1000 caractères utilisés
 

Commentaires

 
     

    Afin d'accéder à ce service vous devez vous identifier ou créer un compte.

    Je m'identifie

    Vous avez déjà un compte Etreenceinte.com

    Mot de passe oublié ?

    Connectez-vous avec votre compte Facebook

    Se connecter
    Je m'inscris

    Devenez membre et créez votre blog, vos courbes de suivi, votre profil public, participez au forum (de discussion), et découvrez tous nos services !

    Je m'inscris