Chargement...

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

La période probable d’accouchement, nouvelle norme ?

Publié le
  • 1
  • I
période probable d'accouchement dpa
La période probable d’accouchement, nouvelle norme ?

Faut-il oublier l’incontournable "date présumée d’accouchement" (DPA). Oui, selon la Haute Autorité de Santé…

 


Ce moment magique où, lors d’un des premiers rendez-vous médicaux de suivi de la grossesse, le médecin nous révèle "LA" date… La fameuse DPA, ou Date Prévue d’Accouchement ! Un calcul qui nous semble toujours un peu mystérieux, mais qui nous fixe un but précis : le jour de notre rencontre avec bébé !

 

Mais, selon la HAS, cette date précise manquerait justement… de précision ! Tout d’abord, parce que la durée normale d’une grossesse peut varier d’une femme à l’autre, ainsi que le révélait, entre autre, cette étude américaine récente. Ensuite, parce que la date précise de la conception n’est presque jamais juste ! Il existe toujours une marge d’erreur de quelques jours… Et surtout, parce que nombreux sont les facteurs pouvant légèrement écourter une grossesse physiologique (c'est-à-dire non concernée par une pathologie provoquant une prématurité réelle)…

 

Bref, pour la HAS, la DPA est dépourvue de sens ! L’autorité veut donc désormais promouvoir une nouvelle notion, la "période probable d’accouchement". Concernant les femmes qui vivent une grossesse normale et non pathologique, cette période, calculée à partir de la date probable de début de la grossesse, s’étend de 14 jours avant la DPA à 7 jours après, soient 3 semaines durant lesquelles tout peut arriver… Une notion plus réaliste sans doute, puisque 7 femmes enceintes sur 10 accouchent effectivement entre la 39e et la 42e semaine d’aménorrhée !

 

La notion de "période probable d’accouchement" devrait désormais figurer au bas du document de déclaration de grossesse, en lieu et place de la "date présumée d’accouchement". Dans les faits, cela ne change pas grand-chose, mais nous, on ne peut pas s’empêcher de penser qu’elle manque un petit peu de magie… Et vous ?

 


Source : sante.planet.fr

Isabelle Damiron
 

Commentez

Ajouter un commentaire
0 / 1000 caractères utilisés
 

Commentaires

 
  • Invité
    Le 26/11/2013 à 17h40 par Invité
    La question n'est pas de savoir si ça manque de magie mais d'éviter des déclenchements inutiles. Lorsqu'on fait croire à une femme qu'elle est en "retard de terme" sous prétexte qu'elle est à 41 SA, c'est extrêmement violent, et lorsqu'on lui annonce un déclenchement à 41 SA 3 jours, sans autre raison que ce prétendu "retard", juste parce que "c'est le protocole", c'est complètement stupide, inutile et dangereux. Il faut permettre aux femmes enceintes de relativiser cette DPA qui n'a de valeur qu'administrative (ll faut bien donner une date pour les papiers).
 

Afin d'accéder à ce service vous devez vous identifier ou créer un compte.

Je m'identifie

Vous avez déjà un compte Etreenceinte.com

Mot de passe oublié ?

Connectez-vous avec votre compte Facebook

Se connecter
Je m'inscris

Devenez membre et créez votre blog, vos courbes de suivi, votre profil public, participez au forum (de discussion), et découvrez tous nos services !

Je m'inscris